Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Le Québec réussit et s'affirme

Québec, le 16 juin 2017. – Au cours des six derniers mois, nous avons affirmé notre solidarité collective face à des tragédies et notre volonté commune de lutter contre les préjugés, la maltraitance et l’intimidation sous toutes ses formes. L’affirmation du Québec s’est également traduite par la performance remarquable de notre économie dans un contexte mondial incertain et fragile. Nous nous sommes aussi affirmés, comme peuple, auprès de nos partenaires canadiens et internationaux : être Québécois, c’est notre façon d’être Canadiens.

« Le Québec s’affirme dans un monde complexe et imprévisible. Notre gouvernement relève le défi qu’il s’était fixé en 2014 : nous travaillons pour une économie propulsée par l’innovation et ouverte sur le monde, pour la réussite des jeunes et un meilleur accès aux soins de santé pour tous. Le Québec peut compter sur une équipe forte au gouvernement qui amène toutes nos régions sur la bonne voie », a soutenu le premier ministre Philippe Couillard.

L’économie s’accélère et crée des emplois

Depuis notre arrivée au gouvernement, près de 164 000 emplois ont été créés, principalement à temps plein et dans le secteur privé, ce qui représente plus de 1000 emplois créés par semaine en moyenne au Québec. Le taux de chômage est de 6,0 %, un taux historique. De plus, le salaire minimum a été augmenté à 11,25 $ au bénéfice de plus de 350 000 salariés québécois.

Une économie propulsée par l’innovation

Partout au Québec, le gouvernement travaille chaque jour à amener les secteurs d’activité qui sont traditionnellement au cœur de notre économie à se moderniser, tout en encourageant l’émergence de nouveaux créneaux d’excellence. La stratégie du gouvernement est structurée : encourager nos manufacturiers à innover, stimuler l’exportation et encourager l’entrepreneuriat. Depuis le début de l’année 2017, nous avons dévoilé la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation 2017-2022 pour laquelle 585 M$ seront investis au cours des 5 prochaines années. Nous avons lancé la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027 pour laquelle, au cours des 5 prochaines années, une enveloppe de 205 M$ sera consacrée.

Les entreprises, dont celles du secteur manufacturier, sont aux premières loges d’une économie québécoise innovante en plein essor. Cela se concrétise par le Rendez-vous national sur la main-d’œuvre organisé pour trouver des solutions aux défis de l’emploi; la bonification du programme ESSOR pour appuyer l’industrie forestière; la modernisation des entreprises manufacturières avec une enveloppe supplémentaire de 125 M$. Mentionnons également la poursuite de la mise en œuvre de la Stratégie maritime qui compte 203 initiatives confirmées, qui laissent entrevoir la création de plus de 8000 emplois dans l’ensemble des régions du Québec.

De meilleures conditions de réussite pour les jeunes

Le Plan économique du Québec de mars 2017 prévoit, pour les 5 prochaines années, des investissements supplémentaires totalisant 3,4 G$ pour encourager la réussite éducative, mieux accompagner les élèves et les étudiants, améliorer la qualité de la formation, relever le taux de diplomation aux études supérieures et mieux soutenir financièrement les étudiants. Ces sommes portent à plus de 20 G$ en 2017-2018 les budgets consacrés aux jeunes, de la petite enfance jusqu’aux études supérieures. Ces investissements nous permettent, entre autres, d’ajouter 1500 ressources professionnelles pour accompagner les élèves vers la réussite, d’ajouter 100 nouvelles classes de maternelle 4 ans en milieu défavorisé et de faire de nos écoles des milieux de vie plus stimulants.

En ce qui a trait à l’enseignement supérieur, 500 personnes de plus viendront, dès septembre, accompagner les étudiants dans les cégeps et les universités. De plus, afin d’accroître l’accessibilité aux études, nous avons bonifié de 80 M$  l’aide financière aux étudiants.

Un meilleur accès aux soins de santé

Les Québécoises et les Québécois bénéficieront d’un meilleur accès aux soins de santé. Depuis décembre 2014, ce sont 710 000 personnes qui maintenant ont accès à un médecin de famille. Par ailleurs, la création de 14 super-cliniques facilitera l’accès aux services professionnels de la santé. Nous avons aussi annoncé que nous formerons 2000 infirmières praticiennes spécialisées d'ici 2025 pour donner des soins de santé partout au Québec.

Nous avons bonifié le soutien à domicile en annonçant un investissement supplémentaire de 69 M$, qui permettra d'engager du personnel et ainsi d’offrir une meilleure qualité de vie aux aînés et aux personnes vulnérables. 26,5 M$ supplémentaires ont aussi été investis pour bonifier les soins et mieux accompagner 5500 jeunes et adultes ayant des problèmes de santé mentale. Nous avons dévoilé notre Plan d'action sur le trouble du spectre de l'autisme 2017-2022, qui rehaussera les services offerts aux personnes autistes et à leur famille, tels que les services de réadaptation, le répit, le dépannage et le gardiennage. Finalement, nous avons adopté un projet de loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité.

Bilan législatif

Au cours de la session 2017, une vingtaine de projets de loi ont été adoptés, grâce à la collaboration de l’ensemble des parlementaires, notamment le projet de loi no 98 visant à faciliter l’intégration des personnes immigrantes au marché du travail a été bonifié et, par la suite, adopté à l’unanimité. Ensuite, le projet de loi no 132 concernant la conservation des milieux humides et hydriques a été adopté, faisant du Québec un premier de classe en la matière. A aussi été saluée par plusieurs l’adoption du projet de loi no 102 sur la qualité de l’environnement, permettant de moderniser le régime d’autorisation environnementale et de réformer la gouvernance du Fonds vert.

Ce printemps a également été marqué par l’adoption unanime par l’Assemblée nationale de la Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité. Le gouvernement a aussi procédé à une autre adoption qui était très attendue, soit celle du projet de loi no 113 venant modifier le Code civil et les dispositions législatives en matière d’adoption. Cette loi comporte un volet sur l’adoption coutumière; une pratique traditionnelle chez les Premières Nations et les Inuits. Une réponse adéquate à l’arrêt Jordan a également été apportée, avec l’adoption du projet de loi no 138, qui favorise l’accès à la justice en permettant d’utiliser des tribunaux dans des districts judiciaires adjacents, réduisant ainsi les délais en matière criminelle et pénale. Finalement, le gouvernement vient tout juste d’adopter le projet de loi no 122, qui augmente l’autonomie et les pouvoirs des municipalités dans toutes les régions du Québec.

-30-


Online as of: June 16, 2017


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017