Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Six rencontres bilatérales pour le premier ministre en marge du sommet du G7

Québec, le 9 juin 2018. – En marge du Sommet du G7, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, se sont entretenus avec deux dirigeants des pays membres, soit :

  • Le président de la République française, Emmanuel Macron, à Montréal. Durant la rencontre de travail, ils ont discuté notamment des tarifs imposés par l’administration américaine sur l’aluminium et l’acier, d’intelligence artificielle et de nouvelles technologies, de la Francophonie ainsi que de la mobilité de la jeunesse et des entrepreneurs entre le Québec et la France. Ils ont adopté une Déclaration d’intention conjointe relative à l’intelligence artificielle.
  • La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, samedi au Manoir Richelieu dans Charlevoix. Ils ont discuté : de l’AECG, de la CSeries, de l’intelligence artificielle et de la nouvelle représentation du Pays de Galles à Montréal.

Le premier ministre a également rencontré quatre dirigeants des pays invités :

  • Entretien vendredi à Québec avec le premier ministre du Vietnam, Nguyên Xuan Phuc. Une déclaration a été signée exprimant l’intérêt commun pour l’internationalisation de l’éducation, et donc pour un rapprochement entre les établissements d’enseignement supérieur du Québec et ceux du Vietnam. Il a également été question de l’intention du Québec d’ouvrir une représentation à Hanoi.
  • Entretien vendredi à Québec avec le président de la République du Sénégal, Macky Sall. Il a été question de rehausser le statut du Bureau du Québec à Dakar, ouvert en 2016, afin d’en faire une délégation générale. Ils ont également discuté de technologies vertes, d’agroalimentaire et de la Francophonie. Une déclaration a été dévoilée, réaffirmant le souhait de renforcer les partenariats existants pour favoriser, entre autres, l’échange d’expertise et le développement des collaborations entre les organisations de la société civile.
  • Entretien samedi dans Charlevoix avec le président de la République d’Haïti, Jovenel Moïse. Une entente de coopération a été signé afin d’accroître la coopération en formation, en enseignement supérieur et en culture, plus précisément pour améliorer la mobilité des artistes et la promotion des œuvres culturelles, en agriculture, notamment pour favoriser l’échange des meilleures pratiques, en transport, en santé et en développement durable. La Francophonie a également été abordée.
  • Entretien samedi dans Charlevoix avec le président du Rwanda et président de l'Union africaine, Paul Kagame. Le désir du Québec d’accentuer ses relations avec les pays africains et la Francophonie a été abordé.

Citation :

« Depuis notre arrivée en 2014, notre gouvernement a transformé la conduite des relations internationales du Québec. La croissance de l’économie québécoise et la bonne gestion des finances publiques nous ont permis d’accroître notre crédibilité. Le redéploiement de notre réseau de représentations à l’étranger nous permet d’être présents aux bons endroits, au bon moment. À l’heure où le monde subit de profonds et rapides changements et où l’incertitude économique a des impacts directs, indirects et concrets sur la population québécoise, notre équipe est la seule capable d’assurer la stabilité politique nécessaire au développement économique, social et culturel du Québec à l’international. Nous prenons notre place dans le monde et sommes de tous les débats afin de défendre les intérêts des Québécoises et des Québécois. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Ces rencontres sont des occasions exceptionnelles de montrer que l’action internationale du Québec repose sur des ambitions de partenariats fructueux. Il est impératif de déployer stratégiquement notre réseau à l’étranger pour approfondir les relations existantes et pour en établir de nouvelles. D’ailleurs, nous ouvrirons bientôt une représentation au Vietnam et nous rehausserons aussi prochainement le statut de notre bureau à Dakar. Je suis fière de l’établissement de cette toute première délégation générale du Québec en Afrique. Cette action est une preuve irréfutable de notre intérêt et de notre engagement à l’égard de ce continent émergent qui représente l’avenir de la Francophonie. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :

  • Le Québec a accueilli en 1981 à Montebello, en Outaouais, le premier Sommet du G7 tenu au Canada.
  • En plus du Canada, le G7 regroupe l’Allemagne, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni.
  • Les sommets des dirigeants du G7 comptent sur la participation des chefs d’État et de gouvernement des pays membres, en plus, traditionnellement, de représentants d’institutions européennes, d’organisations internationales et d’autres pays invités.

-30-


Online as of: June 9, 2018


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018