Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

41e Conférence des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada « Notre gouvernement a relancé l’économie du Québec. Avec la renégociation de l’ALENA, nous continuerons de porter la voix des entrepreneurs et travailleurs québécois ». – Philippe Couillard

Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), le 27 août 2017. – En marge de la 41e Conférence des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada (CGNA-PMEC), le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, s’est entretenu avec des partenaires américains afin de promouvoir les intérêts économiques du Québec.

Rencontres effectuées avec :

  • Elizabeth Moore Aubin, chargée d’affaires par intérim des États-Unis d’Amérique au Canada ;
  • Dannel P. Malloy, gouverneur du Connecticut ;
  • Paul LePage, gouverneur du Maine.

Le premier ministre a également pris part à une table ronde en compagnie de plus d’une quinzaine de représentants d’entreprises et d’organismes québécois présents à la conférence pour participer aux forums sectoriels portant sur l’énergie et l’innovation agroalimentaire. Ces forums permettront aux représentants québécois d’échanger, d’effectuer du maillage interentreprises et de partager leur expertise avec des partenaires provenant de l’Est du Canada et de la Nouvelle-Angleterre. 

Citation

« Notre message à nos partenaires américains est clair : la croissance de nos économies respectives dépend de notre capacité à faire front commun pour promouvoir le commerce transfrontalier. Nous possédons de nombreux alliés au sud de la frontière et, dans le cadre de la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain, les Québécoises et les Québécois peuvent compter sur une équipe gouvernementale expérimentée et aguerrie pour défendre ses intérêts économiques. Depuis son élection, notre gouvernement a créé un environnement d’affaires propice à l’investissement et à la création d’emplois. Les résultats le démontrent et, pour maintenir cette cadence, nous poursuivrons la mobilisation déjà entamée avec les partenaires québécois de la société civile, des milieux syndical, patronal, agricole et culturels et de l’industrie forestière. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Relations commerciales entre le Québec et les États-Unis

  • En 2016, la valeur des échanges commerciaux de marchandises entre le Québec et les États-Unis s’élevait à près de 87,6 G$.
  • En 2016, plus de 70 % des exportations internationales du Québec étaient destinées aux États-Unis.
  • Le Canada est le premier marché d’exportation pour 32 États américains. Près de 9 millions d’emplois aux États-Unis dépendent des échanges commerciaux et des investissements avec le Canada.

Un gouvernement présent aux États-Unis pour promouvoir nos intérêts

  • Nomination de Raymond Bachand à titre de conseiller spécial en vue de la renégociation de l’ALENA dont les travaux ont débuté le 16 août dernier ;
  • Nomination de Raymond Chrétien à titre de négociateur en chef du Québec dans le dossier du bois d’œuvre ;
  • Journée de mobilisation sur les enjeux liés aux relations commerciales Québec–États-Unis tenue en mars 2017 ;
  • Table ronde tenue en juin 2017 sur les relations commerciales entre le Québec et les États-Unis présidée par le premier ministre Philippe Couillard et réunissant des représentants des milieux municipal, patronal, syndical, agricole, culturel et de l’industrie forestière ;
  • 25 missions ministérielles en sol américain depuis janvier 2017 ;
  • Annonce d’une augmentation des effectifs des représentations du Québec aux États-Unis et de l’ouverture d’une nouvelle représentation à Philadelphie.

Faits saillants sur la CGNA-PMEC 

  • Créée en 1973, la CGNA-PMEC réunit les gouverneurs des six États de la Nouvelle-Angleterre, soit le Connecticut, le Maine, le Massachusetts, le New Hampshire, le Rhode Island et le Vermont, ainsi que le premier ministre du Québec et ceux des quatre provinces atlantiques, soit l’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador ;
  • La Nouvelle-Angleterre figure parmi les régions américaines avec lesquelles le Québec a le plus d’échanges commerciaux ;
  • En 2016, la valeur de ces échanges s’établissait à 13 G$ ;
  • La délégation d’affaires québécoise est composée de 17 entreprises et organismes à vocation économique.

-30-


Mise en ligne : 29 août 2017


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017