Gouvernement du Québec

Première ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Biographie de la première ministre

  • Première ministre
  • Députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré

Pauline Marois est la première femme à exercer la fonction de première ministre du Québec. Native de la ville de Québec, dans le quartier Limoilou, Pauline Marois a grandi à Saint-Étienne-de-Lauzon. Elle a obtenu un baccalauréat en service social de l’Université Laval et une maîtrise en administration des affaires de l’École des hautes études commerciales.

Dès le début de sa vie professionnelle, Pauline Marois montre qu’elle a la trempe d’une pionnière et d’une dirigeante. Au cours des années 1970, elle participe à la mise sur pied de l’Association des coopératives d’économie familiale de l’Outaouais, dont la mission est de protéger les droits des consommateurs. Elle contribue à la création de la première coopérative de télévision au Québec, la CFVO, et instaure les services d’urgences sociales du Centre des services sociaux du Montréal métropolitain.

En 1978, elle entre officiellement dans la sphère politique, à titre d’attachée de presse du ministre des Finances, M. Jacques Parizeau. L’année suivante, on lui confie la direction du cabinet de Mme Lise Payette, ministre d’État à la Condition féminine. Élue pour la première fois à l’Assemblée nationale en 1981, dans la circonscription de La Peltrie, elle sera réélue quatre fois dans la circonscription de Taillon (1989, 1994, 1998 et 2003). Pauline Marois dirigera plusieurs ministères : Condition féminine; Main-d’œuvre et Sécurité du revenu; Revenu; Éducation; Famille et Enfance; Santé et Services sociaux; Économie et Finances; Recherche, Science et Technologie; Industrie et Commerce. Elle a également été présidente du Conseil du trésor.

Elle est la personne ayant occupé le plus de fonctions ministérielles de toute l’histoire du Québec, ce qui lui procure une vaste connaissance des enjeux qui touchent la population québécoise et du fonctionnement de l’État québécois. Elle occupe aussi la fonction de vice-première ministre de 2001 à 2003.

Élue et réélue députée de la circonscription de Charlevoix en 2007 et en 2008, Pauline Marois est tour à tour chef du deuxième groupe d’opposition et chef de l’opposition officielle. À la suite de l’élection générale du 4 septembre 2012, qui porte son parti au pouvoir, la députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré est assermentée première ministre du Québec, le 19 septembre 2012.

En trente ans de carrière politique, Pauline Marois a contribué à l’avancement du Québec sur plusieurs plans. Elle a participé à la création du programme AccèsLogis pour la construction de logements sociaux. Elle est également l’instigatrice de la première politique familiale du Québec, qui mènera à la création des services de garde éducatifs, de l’assurance parentale et de plusieurs mesures de conciliation entre le travail et la vie familiale. Elle a également joué un rôle important dans l’atteinte de l’équilibre des finances publiques au cours des années 1990, tout en participant à la création de la Loi sur l’assurance médicaments. Comme ministre de l’Économie et des Finances, elle a eu à faire face au ralentissement économique suivant les attentats du 11 septembre 2001, de telle sorte que l’on aura enregistré, en 2002, une année record en matière de création d’emplois au Québec.

Elle est mariée à Claude Blanchet, avec qui elle a quatre enfants et cinq petits-enfants.

Cabinet

Ministère du Conseil exécutif
Édifice Honoré-Mercier, 3e étage
835, boulevard René-Lévesque Est
Québec (Québec)  G1A 1B4
Le lien suivant ouvre une nouvelle fenêtre. www.mce.gouv.qc.ca

Directrice de cabinet : Nicole Stafford
Attachée de presse : Marie Barrette

Téléphone : 418 643-5321
Télécopieur : 418 646-1854

Écrire à la première ministre du Québec

Mise à jour : 25 novembre 2013
Mise en ligne : 19 septembre 2012


Accessibilité   |   Politique de confidentialité

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014