Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

12 décembre 2016Lancement de la Stratégie d'action jeunesse



Transcription

Philippe Couillard (premier ministre du Québec) : Vous savez, chaque geste qu’on pose, depuis un peu plus de deux ans maintenant, chaque décision qu’on prend, on l’a fait pour une simple et bonne raison et on l’a souvent dit : donner à nos jeunes – à tous nos jeunes – les moyens de bâtir leur Québec, le Québec qu’ils vont diriger, le Québec du 21e siècle.

Karine Vallières (adjointe parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse) : La Stratégie d’action jeunesse est une pièce maitresse dans le plan du Gouvernement du Québec. Il ne serait pas possible d’agir sans vous tous, qui êtes ici, et c’est ce qui en fait une belle réussite et c’est ce qui en fera un outil extraordinaire pour les cinq prochaines années.

Philippe Couillard : Avant l’argent, c’est la motivation et le désir de réussir ensemble qui nous ont amenés ici. Mais il y a quand même 200 millions de dollars sur cinq ans qui sont consacrés à cette stratégie-là. Et je suis très fier de dire qu’il y a des projets très structurants et beaucoup, beaucoup de nouvelles mesures. Parmi les 90 mesures qu’on annonce, aujourd’hui, il y en a soixante qui sont des mesures entièrement nouvelles, il y en a une vingtaine qui sont des mesures nouvelles des différents ministères et organismes qui ont collaboré à la Stratégie, puis il y a une dizaine de mesures qui existaient, mais qu’on a bonifiées. Donc il y a des axes d’intervention qui vous sont connus : la santé, l’éducation, la citoyenneté, l’emploi et l’entrepreneuriat qui a été ajouté à la demande des organisations jeunesse. Encore une fois, l’entrepreneuriat, ça se décline sous bien des formes.

Karine Vallières : Alors, vous voyez qu’à plusieurs niveaux pour la jeunesse, notre action, elle est concrète et significative. Que vous soyez une personne à mobilité réduite, que vous soyez un anglophone, que vous soyez issu de l’immigration, que vous ayez un parcours différencié, que vous soyez aux études, en emploi, en formation ou vous ayez le désir de vous impliquer, que vous ayez entre 15 et 29 ans, bref, la Stratégie d’action jeunesse s’adresse à vous; elle est là pour vous, et il y a quelque chose dans laquelle vous vous retrouverez assurément. Et vous l’avez constaté, donc, l’engagement du Gouvernement du Québec est vraiment très clair et fort envers la jeunesse, et il y a plusieurs acteurs qui y participent également. On a bâti avec vous un outil extraordinaire, comme je vous le disais tout à l’heure, pour faire avancer le Québec. Je crois qu’il faut en parler, il faut l’utiliser et il faut démontrer à quel point ces investissements sont importants et qu’on peut le faire de façon efficace et efficiente également. Quand j’entends dire que la jeunesse, c’est l’avenir, rapidement, je rétorque que pour moi, la jeunesse, c’est maintenant.

Philippe Couillard : Un gouvernement qui veut absolument miser sur la jeunesse en agissant en santé, en éducation, en engagement citoyen, en emploi et en entrepreneuriat, qui crée un environnement favorable à la pleine participation à la contribution à la société, parce qu’ensemble, bien sûr, on fait avancer la jeunesse québécoise, mais à travers elle, c’est tout le Québec qu’on amène vers l’avenir. Merci beaucoup, et bravo à tous!

(Applaudissements)



Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017