Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Videos

19 novembre 2014 Je vois Montréal

Transcription

Présentateur : (Non identifié) On y va, maintenant, avec notre dernier invité de la journée; et nous sommes très honorés de pouvoir compter sur sa présence à cet événement, aujourd’hui. Mesdames et Messieurs, le premier ministre du Québec, monsieur Philippe Couillard.

(Applaudissements)

Philippe Couillard : (Premier ministre du Québec) Merci! Merci! Bonjour, Montréal! D’abord, saluer, avant tout, tous les participants, les initiateurs de projets, les facilitateurs… puis vous remercier pour toute cette nouvelle énergie autour de notre métropole. Tout le Québec en a besoin, et Montréal, particulièrement, en a besoin.

Pour participer à ce grand rendez-vous, il faut, bien sûr, penser à Montréal, réaliser son importance… mais, je dirais, d’abord et avant tout, aimer Montréal. Je vais me permettre une petite note personnelle, parce que moi, j’aime Montréal. Peu de gens savent que j’ai passé trente ans de ma vie à Montréal même, ou dans sa grande région. J’y ai beaucoup de souvenirs de jeunesse et j’y suis encore très, très attaché. Et le fait que j’habite en région, maintenant, à un moment de ma vie où c’est le genre de vie que j’ai le goût d’avoir, ne diminue en rien mon attachement affectif très fort envers Montréal.

Montréal doit continuer à se démarquer. On sait qu’on est une ville, on a une métropole qui est ouverte sur le monde, avec ses festivals, ses créateurs, ses onze universités et écoles affiliées. Et je me faisais la remarque, aujourd’hui, que peu de gens savent, malheureusement — vous savez, là, des fois, au Québec, on ne sait pas à quel point on est bons ou on a des atouts extraordinaires, même au niveau international — peu de gens savent qu’on a, à Montréal, la deuxième plus grande population étudiante en Amérique du Nord, après Boston. Mais c’est quand même extraordinaire! Mais est-ce qu’on le dit assez? Est-ce qu’on le voit assez? Je ne crois pas. Et aujourd’hui, je voyais cet atelier sur la carte, l’étiquette des étudiants de Montréal… quelle belle initiative! Puis, en passant, on espère que ces jeunes hommes, ces jeunes femmes-là vont rester avec nous. On a besoin de monde au Québec, pour bâtir l’avenir. Et quelle belle façon d’augmenter notre population que d’aller piger dans cette ressource extraordinaire que sont les étudiants internationaux!

Mais, également, une ville qui se caractérise par son identité forte et sa diversité. Une diversité qu’on voit, qu’on entend, qu’on goûte, qu’on sent… la vraie diversité visible qui est la base de notre prospérité et qui n’est pas un problème, qui n’est pas un défi, qui est une occasion extraordinaire de nous développer, à Montréal et partout au Québec.

Je pense que là, il faut revoir nos façons de faire. Puis, Monsieur Coderre, on en a parlé un peu : j’ai le goût de vous lancer un petit défi! Nous, on réfléchit très fortement, au gouvernement du Québec, à l’idée — qui vient d’ailleurs — de réserver une part des contrats informatiques déterminés aux jeunes développeurs, et particulièrement ici, à Montréal. Alors, si vous voulez, Denis, on va faire équipe ensemble!

(Applaudissements)

Mais, il est clair que Montréal… et Québec — mais parlons aujourd’hui de Montréal — Montréal a besoin d’un — on va employer un vieux terme de politique québécoise — d’un statut particulier : d’outils nécessaires à ce qu’il joue, à ce qu’elle joue son rôle de métropole. Notre gouvernement est déterminé, Monsieur le Maire, à donner ces outils à la ville de Montréal. Nous allons le faire.

(Applaudissements)

Alors, je vais terminer là-dessus, en vous félicitant, encore une fois, pour cette très, très belle initiative qui fera école, je crois. C’est un événement important de — je dirais même — de l’histoire, bien sûr, de Montréal, mais même du Québec contemporain, qu’on a vécu, aujourd’hui, parce qu’il montre une communauté qui est capable de prendre acte de ses défis et de ses forces et de présenter elle-même son plan pour l’avenir. Je vais saluer les efforts des leaders qui ont participé à cette journée importante pour, comme on l’a dit, Jacques, ériger le Montréal de demain : une métropole vivante, innovante, créative, solidaire. Et je vous dis, à tous et à toutes, félicitations. Vive Montréal! Merci beaucoup.

(Applaudissements)



Accessibility   |   Privacy Policy

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014